jeudi 6 décembre 2012

Sélection: Les Imagiers d'Oscar

Cadeau de naissance, recueil des premiers souvenirs, compagnon dans l'acquisition du langage, l'imagier est le premier livre par excellence. 
Une première sélection sous le signe du coup de cœur:
 
Joëlle Jolivet, Laura Jaffé, Presque Tout, Seuil Jeunesse
Impressionnant par la taille et le contenu, cet imagier donne à voir par un dessin franc et réaliste une partie du vaste monde qui reste à découvrir par bébé... et par ses parents! Instruments de musiques, moyens de transports, fruits et légumes... les auteurs sélectionnent des parties de l'univers qu'on a envie de s'approprier. 
Intemporel, il peut servir de base pour des activités d'arts plastiques, des révisions d'histoires, ou tout simplement comme décoration une fois le petit devenu grand.
 Le bonus d'Oscar: Presque Tout a un petit frère, Mini Presque Tout reprenant certaines parties en petit format, histoire d'emporter une partie du tout presque partout.  

Claude Ponti, L'Album d'Adèle, Gallimard
Faut-il encore présenter les travaux de Claude Ponti et son travail autour de sa petite fille Adèle? Ce livre n'est d'ordinaire pas présenté comme un imagier mais il en comporte pourtant beaucoup d'aspects. Le trait si reconnaissable de Ponti présente en effet avec une grande précision les objets qui entourent bébé: un œuf, une cuillère, un piano... autant de compagnons de rêves qui s'acoquineront au fil des pages dans un délire psychédélique arbitré par ses éternels poussins. De longs moments de lecture de l'image en perspective, et des souvenirs précieux en mémoire.
Le bonus d'Oscar: L'Album d'Adèle est une bonne introduction à l'univers de Claude Ponti que l'enfant ne tardera pas à rencontrer lors de sa scolarité ou de ses visites dans les bibliothèques jeunesse.

Iris de Moüy, Mes Affaires, Hélium
Difficile de se retrouver dans la jungle des imagiers à système. Le deuxième opus de Iris de Moüy, après Mes Couleurs, allie un graphisme pur et explicite et une utilisation astucieuse des matières: le petit garçon découvre en effet qu'une seule et même matière peut-être utilisée sur différents objets de son quotidien. Une bonne invitation pour poursuivre la découverte dans la propre chambre de l'enfant. 
Le bonus d'Oscar: en plus de renouveler le genre, les éditions Hélium proposent une fois encore un bel objet solide et adapté à l'utilisation parfois peu scrupuleuse des tout-petits.


Vahram Muratyan, Paris vs New York, 10/18
Macaron ou Cupcake? Americano ou Expresso? L'adaptation du blog de Vahram Muratyan propose un beau livre des contraires qui peut plaire à toute la famille et sensibiliser aux différences culturelles à l'heure de la mondialisation. Une bonne façon de se réconcilier avec les livres à la mode et peut-être de préparer un voyage avec votre globe-trotteur en herbe.
Le bonus d'Oscar: le livre existe en poche, vous pourrez ainsi le découvrir lors d'un vol transatlantique.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire