mercredi 27 mars 2013

C'est le printemps! Petite sélection, grosses résolutions.

D'ordinaire les résolutions sont prises en début d'année, mais le rude hiver a eu raison des plus vives motivations, en témoigne la rareté des posts sur ce blog. Mais voilà, le printemps arrive et c'est l'occasion de faire le grand ménage d'idées noires et de faire le point sur les projets. 

En effet, qu'est-ce que le printemps sinon le temps de la renaissance ?  

Outre la résolution de nourrir ce blog plus régulièrement, l'arrivée des beaux jours ouvre la possibilité de sortir plus souvent et de multiplier les activités avec les enfants. Loin de l'esprit "rat de bibliothèque" allez-vous me rétorquer... détrompez-vous !



Commençons avec l'évidence du printemps 2013, Tout sur le printemps de Charline Picard et Clémentine Sourdais qui nous offrent un documentaire drôle, complet et plein d'honnêteté sur cette saison particulière de l'année. L'enfant, à partir de 5 ou 6 ans peut ainsi s'intéresser aux aspects scientifiques, naturels, culturels impliqués par le printemps. Les illustrations sont assez disparates, passant d'un style bande-dessinée rigolard à l'encyclopédie ou l'aquarelle, rapprochant le final d'une sorte de cahier assez complet. Une envie ressort: celle d'embarquer petits et grands dans la forêt ou les parcs pour reconnaître les arbres ou guetter les premiers bourgeons. Le ton est direct et humoristique, comme le traduit la double page sur la reproduction animale fort explicite, mais il sert la curiosité avec intelligence. 


L'imagier des saisons composé par Francesco Pittau et Bernadette Gervais chez Les Grandes Personnes plaira à ceux qui ont déjà été séduits par l'univers de Axinamu ou d'Oxiseau qui retrouveront le goût de la surprise et de la découverte, ainsi que la finesse des pochoirs. Le printemps est une bonne occasion pour aborder l'éternelle révolution de l'année. Les saisons sont des jalons qui permettent aux enfants d'appréhender la vaste étendue du temps. 
Dans ce livre, j'apprécie particulièrement le traitement des relations de cause à effet et les associations d'idées, de couleurs. Résidant en ville après une enfance campagnarde, je réalise que beaucoup d'enfants citadins sont habitués à trouver les fruits et légumes tels quels, sans imaginer leur provenance, le processus qui va de la plantation à la cueillette. Officiellement proposé à partir de 3 ans, je pense que ce livre peut être montré très tôt, les différents volets provoquent la surprise même chez les plus jeunes, et la structure en spirale s'avère assez solide. 
détail de L'imagier des saisons, Francesco Pittau et Bernadette Gervais, Les Grandes Personnes, 2011

Pour clôturer cette sélection, je ne peux m'empêcher de citer le bien connu imagier sonore sur les oiseaux de Gallimard Jeunesse. En effet, les oiseaux sont de retour et attire l'oreille, même des plus petits. J'ai un coup de coeur très personnel pour celui-ci. Je l'avais offert à une de mes petites nièces pour son premier anniversaire, et je l'avais un peu oublié. Pour ses deux ans, elle et ses parents ont séjourné pour un week-end chez mes parents à la campagne. Dans le jardin, de nombreux oiseaux fêtaient le retour du printemps et interpellaient la curiosité de la petite fille. De notre côté, nous ne cessions de solliciter son vocabulaire grandissant : "c'est quoi ça, comme animal", "et quel son elle fait, la vache", "tu entends l'oiseau qui chante?"... "NON", répondit-elle à notre grand étonnement à cette dernière question. "Ce n'est pas un oiseau, c'est une PIE", la preuve en son, elle sortit son imagier sonore pour nous faire écouter le jacassement de la pie.


Cette anecdote révèle selon moi le pouvoir de ces petits bouquins qui occupent l'univers enfantin : ils laissent des traces, et ouvrent sur l'extérieur. 

Comme cette sélection est sous forme de résolution, je continuerai à vous parler du printemps dans quelques articles à venir, à bientôt donc!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire