mardi 14 mai 2013

Les lieux de la culture : inauguration de la Bibliothèque de la Goutte d'Or



"Enfin, nous y voilà". En quelques mots, le maire du XVIIIème arrondissement Daniel Vaillant résume les longs mois de fermeture de la Bibliothèque de la Goutte d'Or. Le vieux bâtiment grisâtre aux normes de sécurité et d'accès obsolètes s'est transformé en un an et demi en un lieu d'accueil agréable, coloré et accessible. 

Fauteuils colorés, rayonnages espacés et gaieté du code couleur, la Bibliothèque Goutte d'Or fait peau neuve.
L'accessibilité, voici le maître-mot de cette réouverture. Sans parler des changements d'ordres architecturaux, les efforts ont été dirigés vers l'inauguration d'un lieu d'un partage du savoir et de la culture. L'enjeu politique est important dans ce quartier de Paris très populaire et occupé par une importante population immigrée. Selon Daniel Vaillant, la culture "n'est pas un plus", elle doit être au centre des investissements publics, particulièrement en période de crise où le lien social est mis à mal. 

Concrètement, cette mission se ressent dans l'organisation même de la bibliothèque. Au rez-de-chaussée, l'usager a directement accès à un panel de choix de lecture : sélection de chacun des départements renouvelée régulièrement (adultes, jeunesse, musique, arts...), un grand nombre de magazines et presses périodiques consultables sur place, et un pôle "Evasion" avec des romans, des livres de poésies, des  livres de conseil à la parentalité. Pour ceux qui souhaitent aller plus loin, les trois autres étages sont dédiés chacun à un domaine (jeunesse, adulte puis arts et musique), et une salle est entièrement réservée à l'usage de postes informatiques multimédia. 

L'incitation à la lecture se fait aussi par des sélections et une codification bien pensées. Les romans plus facile d'accès, autrefois caractérisés "Ado" sont désormais proposés dès le rez-de-chaussée sous la sélection "Pass'age". Simple jeu de mots ? Sonia, bibliothécaire spécialisée dans la jeunesse, explique qu'il s'agit plutôt de ne pas stigmatiser ce qu'elle appelle joliment les "petits lecteurs". De fait, un adulte apprenant la langue française ou cherchant à s'y perfectionner ne sera pas amené à consulter des ouvrages qu'il pense réservé aux adolescents. Les personnels sont également amenés à travailler au sein de chacun des départements, ce qui favorise les sélections transversales et les aide à mieux conseiller les usagers sur des livres qui leur seraient plus accessible. 

Au rez-de-chaussée, une large sélection d'ouvrages sur la parentalité, de  Bébé Made in France, de Pamela Druckerman, (Flammarion) à Aimer ses enfants, ici ou ailleurs. Histoires transculturelles, de Marie-Rose Moro, (Odile Jacob).
Dans le même esprit,  un énorme investissement a été effectué en direction de la jeunesse. Le premier étage lui est entièrement dédié, avec un fond allant du manga à l'album pop-up en passant par les contes musicaux. Un espace privilégié a été mis en place pour la petite enfance avec un salon de lecture douillet et modulable, et mais surtout plein à ras-bord de livres à découvrir! On peut saluer le classement qui a été effectué dans cette section : toujours dans un souci de transversalité, les ouvrages sont regroupés par thème, et pas nécessairement par âge, ce qui laisse au lecteur le loisir de découvrir sur un même sujet différents traitements (roman, conte, CD, album...). 

Un espace modulable et isolable pour les plus petits, tout en couleurs et en coussins bien moelleux.
En somme, un lieu très agréable et lumineux dont j'attends avec impatience les animations (au programme, lectures de contes et rencontres avec des auteurs, formations informatiques, jeux en réseau...).

Quelques informations pratiques pour conclure : 
L'emprunt des livres et imprimés, ainsi que des méthodes de langues ou des livres audio et la consultation des postes multimédias sont gratuits sur présentation d'une carte de bibliothèque. 
Le lecteur peut emprunter jusqu'à 20 documents pour 3 semaines. 
Les horaires, le plan d'accès et l'actualité sont disponibles sur le site de la Ville de Paris ou sur le blog Une Goutte de Ceci, Une Note de Cela tenu par les bibliothécaires de la bibliothèque Goutte d'Or. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire