lundi 22 juillet 2013

Au secours, c'est les vacances ! #5 Les vacances sans les parents

Tout le monde n'a pas l'opportunité de passer deux mois auprès de ses enfants pendant l'été. Si vous n'avez pas d'autre choix que celui de vous séparer de vos enfants pendant quelques jours, ne culpabilisez pas pour autant. Quel enrichissement de se rapprocher de ses grands-parents ou de découvrir la vie en collectivité ! Voici une sélection de livres qui vous permettront d'aborder la séparation avec un peu de sérénité. 
                 Album photo Liliputiens "Walter"
Suivez les bons conseils de Paris Pages Blog et sautez le pas de la séparation avec bébé ! Les plus petits peuvent comprendre l'absence de leurs parents à la condition qu'on ne les traite pas comme des plantes qu'il suffit d'arroser. En plus de ses conseils pratiques, elle propose de constituer un album photo pour l'enfant avec des souvenirs de ses parents. J'ajouterais une certaine dimension de "récit" : prenez des photos du quotidien (manger, lire une histoire, prendre le bain...) pour que bébé comprenne la permanence de ces repères, même en l'absence de ses parents. Lorsque l'enfant grandit, constituez l'album ensemble : quelles sont les photos qu'il a envie d'apporter ? Pour les plus courageux, la talentueuse Fanny de Baby Meets The World propose un tutoriel pour réaliser vous-même l'"album-doudou" des vacances.

Sabine de Greef, Moi, je vais là ! , Pastel, L'école des loisirs, 2011
Ce petit album cartonné parfait pour les plus petits ne parle pas spécifiquement des vacances, mais du processus de séparation d'avec les parents. La petite chouette s'aventure chaque fois plus loin du giron de sa mère, mais elle a un peu peur toute seule ! Dans un aller-retour rassurant entre la nouveauté et les bras de maman, la chouette va peu à peu trouver le courage de voler de ses propres ailes. Sabine De Greef trouve une nouvelle fois un procédé très simple pour faire passer un message plus qu'utile : l'enfant peut s'aventurer à l'extérieur du nid sans crainte, il pourra toujours compter sur l'amour de ses parents, fondement solide pour découvrir le monde.

Charlotte Moundlic et Olivier Tallec, Le slip de bain, ou les pires vacances de ma vie, Père Castor, 2011
A 8 ans, Michel est en passe de passer les pires vacances qu'on peut imaginer. Séparé des ses parents, il est envoyé chez ses grands-parents avec ses cousins qui ne cessent de le railler et de le considérer comme un bébé. Pour couronner le tout, son grand-père tient à lui faire passer le cap initiatique familial traditionnel : sauter du haut du plongeon de 3 mètres dans la piscine. Les états d'âmes du narrateur sont traduits par une lettre qu'il adresse à ses parents qui lui manquent terriblement... jusqu'à ce qu'il se rende compte qu'il y a un certain avantage à passer du temps avec les autres membres de sa famille. En dehors de la thématique de la prise d'autonomie qui est abordée avec beaucoup d'humour par Charlotte Moundlic, ce livre, parfait pour les lecteurs débutants, est illustré avec brio. Olivier Tallec émerveille une fois encore avec son choix de mise en page, ses jeux de perspective et les contrastes de taille entre un petit Michel et le monde qui l'entoure. Si le héros a 8 ans, je pense qu'on peut débuter la lecture plus tôt, avec l'apprentissage de la lecture en CP par exemple.

Michel Van Zeveren, Les classes vertes, Pastel, 2012
Pas facile de partir en colonie de vacances pour la première fois. Pour dompter ses peurs, Sisi, la jeune héroïne de ce court roman de Michel Van Zeveren, décide d'emmener ses parents avec elle, sous la forme de deux petites souris qu'elle peut glisser dans ses affaires. Sauf que les parents, même s'ils sont rassurants, sont aussi des empêcheurs de tourner en rond ! Ils ne sont jamais à court de conseils et remontrances, sans compter qu'il faut constamment s'en occuper. Finalement, les vacances auraient été plus agréables en leur absence ! Une jolie métaphore à lire ensemble à partir de 6 ans, l'âge de l'entrée à la grande école et du développement des relations sociales autonomes.

Bon été à vous !

2 commentaires: