vendredi 6 décembre 2013

[Noël autrement] Ca sent le sapin...

Tout les ans, la corvée revient avec les frimas de l'hiver : il faut doter son foyer d'un beau sapin. Sauf que, le conifère à 50 euros rapporté avec bravoure depuis le fleuriste du coin de la rue tient plus du bout de bois que du beau sapin roi des forêts loué par la chanson. Et encore, pour ce qui est de l'AVANT 24 décembre, parce qu'une fois les cadeaux ouverts, on ne trouve plus une épine sur l'épicéa traumatisé par le chauffage au sol et le Nordmann qui nous a été vendu (plus cher) comme increvable donne l'impression de choir sous le poids des décorations. 

Une fois passé le jour de l'an, une nouvelle routine s'installe dans le ménage : si avant Noël, votre plus grand souci était de trouver un cadeau à sa belle-mère, une fois les réjouissances passées (et le yuka de la dite belle-mère offert), il est remplacé par une nouvelle tare lancinante qui se pose tous les jours au petit déjeuner : "Faudrait descendre le sapin, non ?". Les plus motivés trouveront un moment au mois de janvier pour l'emporter avec ses congénères dans une des déchéteries vertes mises en place par leur commune (pour Paris, tous les points de collecte ici). La majorité de lâches laisseront Mardi Gras voire Pâques passer pour le remiser dans un coin de la cave ou du balcon ou pire, l'abandonner dans la rue avec ce qu'il restait de l'esprit de Noël.

Cette année, lasse par avance de ce scénario aussi prévisible que déprimant, j'ai décidé de consommer autrement. Loin de moi l'idée de bannir le sapin de notre intérieur ou de me lancer das un projet DIY innovant qui ferait, après des heures de labeur, lever un sourcil aux enfants : "pourquoi on a pas de sapin cette année, c'est la crise ?". Non cette année, j'ai décidé d'accueillir un sapin VIVANT chez moi.


Et oui, grâce à la toute jeune société Treezmas, vous pouvez, à condition d'habiter dans la zone de livraison autour de Paris, adopter un sapin pendant la période des fêtes. Plutôt que de décimer les vertes forêts du Morvan, les fondateurs de Treezmas ont eu l'idée toute simple, mais pas bête du tout, de mettre en place un service de livraison de sapin en pot. Et de retour, sinon ça ne règle qu'une partie du problème posé ci-dessus. La livraison étant comprise dans le prix, je précise que j'ai craqué pour le plus grand : 


Doyen de la famille des Épicéas, ce sapin d'1 mètre 70 nous a été livré 3 jours après notre commande à l'heure de notre choix. Ce que nous avions perçu comme un petit caprice de gosse s'est révélé être une superbe idée : notre Séraphin embaume toute la pièce de sa bonne odeur et surtout son feuillage très dense et d'un vert foncé ne manque pas d'évoquer le sous-bois. Même non décoré, il attirait le regard et suscitait des réflexions de nos hôtes (oui, je vous parle toujours d'un sapin, nous avons été nous-mêmes étonnés des réactions !).

Question entretien, il faut veiller à ce que son pot reste bien humide et à ne pas le coller à un radiateur. Un peu comme une plante quoi. Pour ceux qui n'ont pas le pouce vert, un petit livret est fourni avec quelques conseils. L’Épicéa étant fragile, il faut veiller à ne pas trop le surcharger de décoration pour préserver ses épines. Mi-janvier, une équipe viendra le récupérer dans son sac devant notre porte si nous ne sommes pas disponibles pour le rendre à la vie sauvage jusqu'au prochain Noël.

Du point de vue du prix, dans notre folie nous avons pris le plus grand et le plus beau... donc le plus cher. Il coûte un peu plus de 100 euros, mais il a une descendance étendue à des prix plus doux. Le prix m'a semblé un peu élevé au départ puis je me suis promenée dans mon quartier pour me recueillir devant les cadavres des sapins morts exposés par les fleuristes : exactement le même ordre de prix sans livraison ni retour... Les seuls sapins moins chers sont vendus par les grandes surfaces, et, pour avoir fait ce choix l'année passée, je dois admettre que la qualité n'était pas forcément au rendez-vous.

En conclusion ? Un service original qui offre un produit 100% Made in France (je dirais même Made in Burgundy, ce qui est comme pour le vin un signe incontestable de qualité) et de qualité. Vous aussi souhaitez adopter un beau sapin ? Rendez-vous sur Treezmas pour découvrir tous leurs modèles. 

1 commentaire: