mardi 4 février 2014

Les 10 commandements de l'atelier artistique avec les enfants

"L'art est un jeu d'enfant" selon l'artiste dada Max Ernst... mais bien des parents qui ont tenté de susciter la fibre artistique chez leur progéniture savent qu'organiser un atelier artistique avec des petits peut très mal tourner, surtout pour la décoration du salon et la paix qui règne habituellement dans votre foyer. Voici quelques conseils pour survivre à cette épreuve et, qui sait, découvrir le futur Picasso dans votre foyer.

1 - Tu ne tairas point ton plaisir. 

S'il devait y avoir un seul commandement ça serait celui-ci : ne vous forcez pas et garder votre plaisir en tête. Si c'est une corvée, si vous commencez à angoisser en raison du déroulement de l'atelier, laissez tomber, on y reviendra plus tard. Impossible que les enfants débrident leur créativité s'ils sentent une tension permanente.

2 - Un cadre tu définiras. 

Sans perdre de vue le premier commandement, il ne faut pas lésiner sur les gardes-fous. Les arts plastiques, en plus d'aider nos enfants à s'exprimer, les aident à structurer leur pensée et leurs gestes. En faisant par eux-même, ils en apprennent sur leur pouvoir sur le monde et sur les relations de cause à effet. On ne laisse donc rien au hasard, de l'installation au rangement : terrain balisé (comprenez bâché), téléphone éteint, sans dîner à préparer ou machine à étendre.

3 - La salle de bain du investiras.

De la peinture pour le bain, en vente chez MyToys.fr
L'entrepreneur a beau avoir promis que la peinture du salon était lessivable, la perspective de passer 3h à nettoyer derrière 30 minutes d'atelier ne vous enchante pas. Pas de panique ! La salle de bain accueillera les premières oeuvres de vos bambins en attendant qu'ils ait appris la propreté. Au programme, peinture au doigt sur le carrelage ou peinture sur corps, il y a de quoi s'amuser et créer de jolies oeuvres éphémères.

4 - De jolies blouses tu achèteras.


La blouse de peintre est pour moi une madeleine de Proust. Celles qu'on enfilait en petite section avant les arts plastiques étaient délicieusement rétro avec leurs grands tissus à carreaux informes. A la maison, elles sentaient bon le coton enduit et marquait le début d'une franche partie de rigolade avec ma mère qui tentait de nous faire devenir des artistes alors que nous étions passionnés pour nous battre avec la peinture. La jolie blouse ci-dessus est proposée par la marque Petite Section, une bonne idée de cadeau pour un enfant qui fait sa rentrée en maternelle ou un artiste en herbe. 

5 - La blogosphère tu pilleras

La grande idée de la blogosphère, gentillement partagée par la non moins grande Rita le Chat

Il faut parfois se rendre à l'évidence : certains parents sont beaucoup plus créatifs que nous (on peut pas TOUT avoir). La recrudescence des blogs famille et diy ont cet avantage de proposer un large éventail d'idées d'atelier à mettre en place en quelques clics. Mes favoris se trouvent sur la blogosphère anglophone, largement reprise par l'intermédiaire de Pinterest :
Fun at Home with Kids, Fantastic Fun and Learning, ou Dilly Dali Art. La photographie de cette super idée de peinture au doigt "sans tache" reproduite ci-dessus provient du très joli site Rita Le Chat qui a elle-même trouvé l'idée chez Mama Smiles... c'est beau la magie créative des internets ! 

6 - De jolis cahiers tu achèteras. 


Bien conçu, ce cahier d'activités de Pascale Estellon saura guider parents et enfants sur la piste des couleurs
Pas très doués en mise en pratique ? Laissez vous guider par notre sélection de cahier d'activités sur le thème de l'art. 

7 - Au Musée de Poche tu te rendras.


De l'idée de l'atelier à sa mise en application effective, il y a un pas, parfois de géant. Le Musée de Poche propose des ateliers à réaliser en famille contre une somme tout à fait correct. Les plus : une ambiance très agréable, la possibilité de venir une fois de temps en temps sans débourser un abonnement au trimestre prohibitif et de bonnes idées à reproduire à la maison. Tous les ateliers et informations pratiques se trouvent sur le site du Musée de Poche.

8 - La tablette tu allumeras

N'ayez pas honte, vous avez aussi besoin de votre quart d'heure de tranquillité mais vous n'assumez pas complètement de les abandonner devant le dernier Disney. Sortez votre tablette et laissez-les découvrir les belles applis artistiques que nous avons sélectionnées pour qu'ils s'amusent sur le thème de l'art.

9 - Les fournitures tu limiteras. 

Trop acheter revient parfois à se mettre une pression aussi sur-dimensionnée que nos placards ne le sont pas. Veillez à ne pas trop acheter de fournitures qui ne vous serviront pas et restez sur cette bonne vieille habitude de la récupération qui fait toujours son petit effet en plus de décharger la poubelle à tri. Les incontournables : des pinceaux et rouleaux adaptés à l'âge de vos enfants, des tubes de peintures à l'eau avec les couleurs primaires (pas la peine de donner dans du Faber Castell, trouvez un bon compromis entre une composition neutre et un prix accessible), du papier à dessin assez épais et large (le rouleau Ikea Mala par exemple) et de la colle sans solvant multisurfaces. Et c'est tout. Dans vos poubelles vous trouverez bien des magazines à découper, des barquettes à utiliser comme palettes, du carton et encore du carton pour faire des masques, des toiles, des tampons encreurs... Libérez-vous ! 

10 - Les "oeuvres" tu jetteras

Vous vous demandez ce que vous regardez ? Moi aussi j'ai eu cette réaction lorsque l'assistante maternelle m'a fièrement tendu cette oeuvre de ma fille à la sortie de la crèche avec signature au dos, date et tout...
Il s'agit là d'un des gros tabous de la parentalité moderne. Doit-on conserver la moindre trace de feutre de notre enfant comme s'il s'agissait d'une preuve de sa supériorité artistique sur son époque ? Doit-on s'extasier sur tous les dessins qu'ils nous rapportent de l'école de peur qu'ils nous balancent plus tard à leur psy ? Ma culpabilité de jeune mère a été calmée par les sages paroles de la blogueuse Une Parisienne à Vincennes qui, à la tête d'une famille de deux filles sait rester très pragmatique : il faut jeter, sinon c'est l'invasion. Conservez ceux que vous trouvez beaux, s'il y en a, et mieux : triez ensemble. Un peu d'esprit critique ne peut pas faire de mal à l'enfant-roi. 

N'oubliez pas, pour fêter ce mois dédié à l'art, vous pouvez remporter une revue Dada dédiée à Disney et Pixar jusqu'au 8 février ici-même

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire