mardi 24 juin 2014

Le sport enceinte, c'est possible !

Il faut vous ménager, manger pour deux, ne pas lever les bras en l'air et surtout éviter de faire du sport. Heureusement, si les idées reçues sur la grossesse sont tenaces, les femmes enceintes ont désormais l'occasion de les relativiser. C'est ce que Lucile Woodward a permis de faire à une vingtaine de futures et jeunes mamans à l'occasion d'un atelier bien-être pré et postnatal le 21 juin dernier. La coach sportive, journaliste et auteur spécialisée dans le fitness et la remise en forme est formelle : non seulement le sport pendant la grossesse est possible, mais il est en plus recommandé.

illustration par Marie Crayon 
Pour les femmes très sportives en règle général, la grossesse peut être vécue comme une période difficile. Le corps se transforme, la silhouette s'alourdit et les maux de la grossesse empêche d'être aussi dynamique qu'on le souhaiterait. Forte de son expérience de journaliste scientifique, Lucile Woodward prodigue bon nombre de conseils destinés à relativiser état de fait. Il est normal de ressentir une limitation lors de la grossesse. La masse musculaire tend à fondre pour faire place à un stock de graisses disponibles pour le bébé en formation. Ce phénomène est renforcé par le fait que la circulation sanguine soit rendue difficile par l'utérus de plus en plus imposant. Moins drainées, les zones autour des cuisses et des fessiers prennent un aspect celluliteux disgracieux. De plus, avec le volume sanguin qui augmente de plus d'un litre pendant la gestation, il est normal de se sentir moins endurante à l'effort : le coeur pompe plus et se fatigue plus vite. Si on ajoute à ça les douleurs dans le dos ou les jambes liées au poids, on comprend que le sport semble une activité révolue pour certaines femmes enceintes. 

Pourtant, entretenir son corps pendant la grossesse permet de lutter contre bien des maux. Lors de l'atelier, Lucile Woodward a démontré qu'avec quelques mouvements simples on pouvait travailler sa résistance cardiaque et sa masse musculaire tout en respectant les fragilités du corps. Les règles clefs : on va à son rythme, on ne force pas si on commence à sentir que le ventre tire ou que des contractions arrivent, on protège son périnée en le verrouillant à l'effort, on alterne les exercices avec des phases de repos actif qui seront l'occasion de s'étirer et de s'hydrater. L'objectif n'est pas la performance mais de dynamiser ce corps qui change. 

Retrouvez les exercices proposés par Lucile Woodward en fonction de l'avancée de la grossesse sur sa chaîne Youtube Fitness Grossesse :


Plus que la performance, l'objectif de l'atelier est de donner des astuces qui permettront de mieux vivre la grossesse. Pendant deux heures, Lucile Woodward a prodigué des conseils pour maintenir une activité physique régulière, mais a aussi partagé des bons réflexes quotidiens pour préserver son périnée et sa ceinture abdominale et pour manger sainement en dépit des fringales ou des nausées.

Et après la grossesse ? On dit souvent aux toutes jeunes mamans que le sport est interdit avant d'avoir achevé la rééducation du périnée. Lucile Woodward, dans la lignée des principes édictés par Bernadette de Gasquet, revient sur cet absolu. Il est très dommageable pour le corps de l'accouchée de se lancer dans des séries de "mauvais abdos à la Rocky" (l'expression est de Lucile Woodward) ou de courir. En règle générale, il faut éviter les activités qui amènent à sauter ou porter de lourdes charges. Cependant, il est tout à fait possible de pratiquer des exercices de remise en forme dans les suites de couches (si bien sûr on s'en sent la force).

Etre enceinte n'est pas une maladie, et même si les neuf mois qui permettent la fabrication d'un bébé sont une parenthèse dans la vie de toute femme, ils ne représentent pas nécessairement l'obligation de se sanctuariser. Pour rester dynamique pendant la grossesse, vous pouvez retrouver tous les bons conseils de Lucile Woodward sur son blog et sur sa chaîne Youtube Fitness Grossesse.

Lucile Woodward est également l'auteur du livre Un ventre plat, c'est malin, édité aux éditions LeducS dans la collection "Quotidien Malin", et prépare un autre opus dédié au sport pendant la grossesse prévu pour 2015.

Merci à Mum-to-be-Party et aux Editions Leduc pour m'avoir invitée à cet atelier et permis de refaire un peu de sport !
Merci à Marie Crayon de m'avoir autorisée à reproduire son illustration que vous pouvez retrouver sur son blog et son portfolio

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire