jeudi 5 juin 2014

Mais pourquoi faire du sport ? Sélection de livres jeunesse pour les flemmards

On le répète inlassablement : pour être en bonne santé, il faut faire du sport, s'activer, se bouger, suer à grosse gouttes... il faut avouer que ça fatigue d'avance. Voici une sélection de livres jeunesse pour ceux qui aimeraient vraiment faire du sport... mais on juste un peu la flemme. 


Non-non est l'anti-héros par excellence. Le petit ornithorynque croqué par Magali Le Huche dans une série de petits livres animés édités par les éditions Tourbillon est en effet mollasson, froussard, et pas très athlétique. Un beau matin, cependant, il se réveille en se disant qu'il serait bien de se mettre à une activité physique. S'en suivent une série d'expériences où Non-non s'essaie au karaté, la gymnastique, la natation... avec peu de succès. Les illustrations pleines de petits détails facétieux rendent le petit personnage très attachant ! A partir de 2 ans.

Karin Serres et Anne-Charlotte Gautier, Pourquoi tu cours ?, Rouergue, 2009

Rose rêvasse comme souvent à sa fenêtre. Une fois encore, elle voit cette fille aux cheveux rouges passer en courant en contrebas. Qui est-elle ? Où va-t-elle de sa foulée légère ? Pourquoi court-elle ? Difficile pour Rose de comprendre qu'on puisse effectivement prendre du plaisir à courir, elle qui aime prendre son temps et laisser libre court à ses pensées. Un jour, Rose aborde enfin la joggeuse et découvre une autre façon de voir le monde. Ce petit roman sur la différence et les valeurs s'adressent aux lecteurs à partir de 8 ans, qu'ils aiment courir... ou se détendre tranquilles avec un bon livre. 

  Thomas Gornet et Clothilde Delacroix, Mercredi c'est sport, Rouergue, 2011

La mère de Zouz et le médecin sont formels : il est en surcharge pondérale et doit faire une activité sportive. Cette objectif est la nouvelle marotte de sa maman qui, chaque mercredi, va imposer à son jeune garçon de se mêler à diverses activités qui le débectent plus les unes que les autres. Avec humour et tendresse, Thomas Gornet aborde dans ce petit roman le malaise qui s'installe entre la volonté des parents qui veulent "le mieux" pour leur enfant, et le mal-être de celui-ci qui se sent inadapté à leurs attentes. Un livre à lire ensemble avec les lecteurs débutants à partir de 7 ans. 

Laure Monloubou, Jacinthe, Kaléidoscope, 2007

"Il ne faut pas perdre de temps". Telle est la devise des parents de la petite Jacinthe qui mettent un point d'honneur à son développement personnel. En plus de l'école obligatoire, la jeune enfant a un véritable emploi du temps d'athlète de haut niveau : danse, karaté, équitation... il ne faut rien délaisser ! Un jour cependant, les parents de Jacinthe acceptent qu'elle s'accorde une pause et accepte l'invitation d'une amie. Celle-ci lui demande ce qui lui plairait de faire pour s'occuper, et Jacinthe se voit bien dépourvue de réponse, elle dont la vie est chronométrée et réglée au millimètre par ses nombreuses activités. Le ton de Laure Monloubou est rafraîchissant autant pour les enfants que pour nous parents qui manquons parfois de recul sur ce que nous demandons à nos petits. Pour découvrir son univers, visitez son blog, ou rentrez dans la course folle de Jacinthe, à partir de 5 ans. 

 

1 commentaire: