jeudi 17 juillet 2014

Sélection puériculture : test #2 Bugaboo Bee + vs Yoyo de Babyzen

Avec des enfants rapprochés, on a pas toujours envie de s'encombrer (ou se ruiner) avec une poussette double. Pourquoi ne pas miser sur une poussette citadine efficace pour les frangins frangines ? Comparatif entre deux stars des pavés parisiens : la Bee + de Bugaboo et la Yoyo de Babyzen. 

Maniabilité et légèreté sont les maîtres mots des designers de ces deux poussettes. Avec un guidon d'un seul bloc et des roues avant au braquet très fluide, elles permettent toutes deux de passer les portes cochères ou de se faufiler sur les trottoirs bondés en conduisant d'une main. La Yoyo se démarque largement du côté de la légèreté et de son fameux pliage magique, bien pratique en ville quand on doit se faire petit dans les transports ou monter les innombrables escaliers qui mènent à la crèche, l'appartement, et quoi d'autre encore. Testé pour vous : un nouveau-né en porte-bébé, un enfant de deux ans sur la hanche et une Yoyo sur l'épaule... tranquille !

Yoyo 1 - 0 Bee

Hyper complète et compacte, la légèreté faite poussette !
Confort et sécurité sont souvent les angoisses des jeunes parents. Très basses, les deux poussettes donnent parfois l'impression d'être des jouets. Elles sont cependant utilisables dès la naissance et garantissent un confort digne d'une nacelle. Néanmoins, la Bee + marque des points grâce à l'attention accordée aux finitions. Les amortisseurs des roues avant permettent de passer les ornières sans peine tandis que la Yoyo est rapidement malmenée si le sol n'est pas régulier. Le nid d'ange Bugaboo, nécessaire à l'utilisation avec un nouveau-né, est un véritable cocon utilisable jusqu'à 6 mois et plus, tandis que la version 0+ de la Yoyo souffre de n'être pas très longue ni large. Pour creuser encore l'écart, Bugaboo a annoncé la sortie de la Bee 3 en septembre 2014. Nouveauté majeure : un nouveau nid d'ange proche de la nacelle qui se déclipse sans déranger bébé (compatible avec la Bee +).

Yoyo 1 - 1 Bee

Nouvelle nacelle de la Bee 3 de Bugaboo à sortir en septembre 2014

Et avec deux enfants rapprochés ? La force de ces deux poussettes, assez coûteuses pour des citadines, est de suivre le développement de l'enfant de sa naissance à ses 4 ans environ. On peut donc envisager les utiliser en alternant avec une fratrie. Sur ce point, les avantages de la Bee sont incomparables avec ceux de la Yoyo. Il suffit de retirer le nid d'ange et de le glisser dans le panier pour que le plus grand utilise la poussette, tandis qu'il faut démonter toute l'assise de la Babyzen pour faire la même chose. En plus, la planche designée par Bugaboo est tout simplement parfaite pour que l'aîné se fasse pousser avec son cadet, chose impossible sur la Yoyo très basse et trop légère pour supporter un marche-pied.

Yoyo 1 - Bee 2

Une planche à roulettes tout confort avec sa roue à la même hauteur que les autres et une très bonne suspension fait de la Bee la poussette parfaite avec deux enfants
En somme, ces deux poussettes ne manqueront pas de séduire les citadins férus de design et de légèreté, mais elles ne boxent pas dans la même catégorie. Pour une utilisation sur le long terme ou avec deux enfants d'âges rapprochés, la Bee assure une parfaite longévité et un confort optimal. La sortie de la Bee 3 en septembre ne manquera pas de confirmer cette avance. 

Bee 3 de Bugaboo à retrouver à la rentrée 2014
Vous hésitez encore ? Adoptez le combo parfait avec les deux poussettes, ou retrouvez toutes leurs caractéristiques sur le site de Bugaboo et de Babyzen.

Bee + de Bugaboo achetée en 2012 sur le site Cmonpremier.com
Yoyo 0+ de Babyzen remportée en janvier 2014 sur Yoyo Mom

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire