mercredi 29 octobre 2014

Naissance d'un monument : la Fondation Vuitton par Frank Gehry

Le 25 octobre le bâtiment conçu par l'architecte Frank Gehry pour accueillir la Fondation Louis Vuitton ouvrira ses portes au grand public. L'occasion de découvrir en famille un bâtiment qui ne manquera pas de devenir un monument incontournable du paysage parisien.


Dressé au coeur du Jardin d'acclimatation du Bois de Boulogne, l'édifice se suffit à lui-même pour susciter l'intérêt. Censé accueillir les collections de la Fondation Vuitton, mise sur pied par Bernard Arnault, magnat du luxe et grand collectionneur d'art contemporrain, le lieu ne recèle pour l'instant que peu d'oeuvres. Tout est mis en scène pour signifier l'exception de la construction.



Par les chiffres déjà : 13 ans de recherches ont conduit à la réalisation de ce bâtiment qui flirte avec la frontière du réalisable. 13 500 m2 de verre ont été hissés pendant 5 ans de chantier par près de 700 bâtisseurs, pour un budget initial (le coût définitif n'a pas été communiqué) de 100 millions d'euros intégralement financés par le groupe LVMH.

L'ambition de Bernard Arnault de réaliser un monument qui va compter parmi les icônes de Paris est nettement assumée. Le choix d'un architecte de renommée internationale comme Frank Gehry et la démesure objective du projet qui se veut "un vaisseau magnifique qui symbolise la vocation culturelle de la France" selon les mots de l'architecte, donnent à réfléchir avec les enfants sur les conditions de la naissance d'un monument.


D'abord, la construction en tant que telle fait naître une émotion unique pour son visiteur. Tout droit sorti de l'esprit de Frank Gehry et matérialisé par des technologies de pointe, le bâtiment relève bien de l'apparition. Questionnez les enfants en arrivant à quelques centaines de mettre de la Fondation Louis Vuitton :  "qu'est -ce que ça t'évoque". Nul doute qu'ils reconnaîtront les voiles gonflées d'un navire majestueux, comme irréel tant les reflets du verre le fait parfois disparaître sur son fond de ciel gris perle parisien.


Mais la Fondation Vuitton a le destin d'un monument par le contexte dans lequel elle a pris forme. L'Opéra Garnier a été construit pour asseoir la domination culturelle d'une bourgeoisie d'Empire, le Sacré Coeur pour marquer le retour à l'Ordre Moral après les événements de la Commune... quel est donc le sens caché de ce bâtiment hors du commun par sa facture comme par son budget ? Le cas de la Fondation Vuitton est une bonne introduction à la notion de mécennat, activité fondamentale de Bernard Arnault et du groupe LVMH depuis les années 1990. Par la renommée de son créateur, l'envergure du projet et le choix de l'arrondissement le plus conservateur de Paris, Arnault s'impose comme le mécène qui marquera sa géneration, tout comme le paysage parisien... à la barbe de son rival en affaires François Pinault, autre grande fortune industrielle française qui a échoué dans son ambition de construire sa propre fondation sur l'île Seguin.

Les enfants seront friands de cette remise en perspective qui leur fera changer de perception sur les monuments qui les entourent. En plus d'offrir une expérience architecturale sans précédent, la visite de la Fondation Vuitton offre une occasion de réfléchir ensemble sur l'importance de la culture en France, enjeu tout aussi important que la réussite financière, si on regarde les sommes qui ont été investies pour cette construction.

Didier Cornille, Le vaisseau de verre de Frank Gehry, Helium, 2014.
Pour découvrir le bâtiment de façon ludique, découvrez l'interprétation de la Fondation Louis Vuitton par Didier Cornille dans un très beau livre pop-up édité par Hélium.

Fondation Louis Vuitton
Avenue Mahatma Gandhi Paris 16ème
www.fondationlouisvuitton.fr

1 commentaire:

  1. Il me tarde vraiment d'y aller ! Merci pour ce petit tour d'horizon.

    RépondreSupprimer