mercredi 19 novembre 2014

La gourmandise est un bon défaut : sélection de livres jeunesse pleins d'appétit

En règle générale, la gourmandise est un vilain défaut qui pousse les jeunes héros des livres jeunesse dans de drôles de pièges, à l'instar d'Alice ou de Hansël et Gretel. Pour nous réconcilier avec nos assiettes, voici une sélection de livres qui chantent avec poésie les louanges de la gourmandise. 


Classique indémodable, Cuisine de nuit, de Maurice Sendak, nous plonge dans un univers enchanté dans lequel se mêle le rêve et la gourmandise. Mickey, à la tombée de la nuit, se retrouve dans un sacré pétrin... celui des trois pâtissiers chargés de préparer la brioche du matin ! Il suivra tout le travail de la pâte, devra courir chercher du lait sur la voie lactée, se délectera de son voyage dans le monde des ingrédients, jouant sur les boîtes de conserve, les pots de confiture et les bouteilles. La magie de Sendak opère avec perfection : les objets du quotidien sont détournés et invitent aux plus folles imaginations. A partir de 3 ans

Annamaria Gozzi et Violeta Lopiz, La Vieille dame et les brioches d'or, éditions Cambourakis, 2013

La Mort tourne autour de la très vieille dame qui habite dans la maison bizarre près du village. Mais à l'approche de Noël, la vieille a une mission à accomplir : elle doit réaliser les brioches délicieusement dorées qui régaleront les enfants. Chaque jour, elle déjoue les attaques de la Mort en lui faisant goûter un bout de sa préparation. Dans ce merveilleux conte, même la Mort se laisse séduire par l'appel de la gourmandise. L'univers graphique onirique de Violeta Lopiz porte un texte lui-même emprunt de poésie, qui nous parle de la valeur de la transmission contenue dans chacune des recettes de notre enfance. Un beau livre à mettre devant le sapin de Noël à partir de 6 ans


Bernard Friot fait se rencontrer deux de ses passions dans une série de petits textes : la cuisine et les jeux de mots. En partant d'expressions usuelles ("j'ai envie de te croquer", "j'ai un poids sur l'estomac"...), il nous rappelle que la nourriture est au centre de nos vies et de nos émotions. Un petit recueil qui se dévore très facilement à partir de 9 ans

N'oubliez pas : jusqu'à la fin de l'année, les bibliothèques de la Ville de Paris célèbrent la gourmandise avec des lectures et des activités gratuites pour les enfants de 6 mois à 13 ans.

2 commentaires:

  1. Mais je me TUE a le dire que la gourmandise n'est aps un peche

    RépondreSupprimer
  2. Oh je ne connaissais pas ce livre de Sendak, hop hop hop dans la hotte du père noël :-)

    RépondreSupprimer