jeudi 4 décembre 2014

21 jours avant Noël : éloge de la lenteur par Luis Sepulveda

En ces temps où les enfants sont tels des piles électriques, pressés que les vacances arrivent enfin, que vite viiiite ce soit Noël... la fable de Luis Sepúlveda offre calme et sérénité.


Tout va pour le mieux au pays de la Dent de Lion. Les escargots dînent dans une infinie lenteur sous leur pied d'acante et profite de la fin du jour pour se retrouver en toute quiétude et fraternité. Mais ce calme n'est pas partagé par l'un d'entre eux. Il voit bien que les autres animaux de la prairie ne sont pas aussi lent. Qu'est-ce qui peut justifier une telle lenteur et une telle nonchalance ?

A partir des questionnements de ce petit héros, Luis Sepúlveda donne une jolie leçon aux petits d'humain. Il nous enjoint à nous remettre au niveau des choses simples, des animaux pour qui l'essentiel est de se nourrir, s'abriter, mais aussi goûter la fraîcheur de la rosée, la douceur du pissenlit, le plaisir de s'endormir auprès des siens et celui de se souvenir de toutes ces émotions. Jusque dans les illustrations de Joëlle Jolivet, le lecteur est plongé dans un nuage de bienveillance. Certes le chemin est long et parsemé d'embûches, mais l'humilité de l'escargot l'aide à dominer ses peurs et à tirer profit de sa lenteur.


Une petite histoire faussement simple qui se prête très bien aux plaisirs de la lecture du soir à haute voix. Un véritable petit bout de poésie à partager à partir de 7 ans.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire