jeudi 29 janvier 2015

A la conquête du français

L'acquisition du langage est la condition nécessaire à la création du lien social, et donc à l'accès à la culture, qu'elle soit populaire ou savante. Apprivoiser le français, puis le maîtriser, est un processus qui débute des les premiers mois et se poursuit toute la vie durant. Voici une sélection de livres pour guider l'enfant dans l'apprentissage de la langue française sans en faire une austère matière scolaire.
1, 2, 3 Eveil : 150 activités pour lui donner confiance en lui, Hachette famille, 2015
Communiquer avec son bébé dès les premiers jours contribue au développement futur de son vocabulaire. La langue se transmet avant tout par les parents, et ce livre d'activités propose de bonnes idées pour guider bébé dans ses acquisitions jusqu'à ses 3 ans. Comptines, jeux de doigts, jeux de rôles... Les conseils du Docteur Philippe Grandsemme sont adaptés à chaque stade du développement de l'enfant et permettent aux parents de créer du lien sans trop le stimuler. Un ouvrage complet et simple d'utilisation à offrir aux jeunes parents.

Elisabeth Brami et Emile Jadoul, Le dico des bébés, Casterman, 2010 
"Areuh" "Beurk !" "Doudou!!"... Même les plus petits ont un répertoire de mots qui les aides à s'exprimer. Plus qu'un véritable dictionnaire, le petit livre cubique d'Elisabeth Brami désinhibe les parents. On se prend à mimer, à crier, à articuler exagérément pour accompagner les illustrations rigolotes d'Emile Jadoul. Ces singeries sont souvent gratifiées d'un fou rire chez le bébé à partir d'1 an. La magie des mots opère : ils créent la connivence entre le parent et son enfant par l'intermédiaire de l'humour.

Pef, La belle lisse poire du Prince de Motordu, Folio Benjamin, Gallimard, 1980.
Certains livres sont devenus de tels monuments nationaux qu'on oublierait presque de les faire lire à nos propres enfants. C'est le cas de l'aventure si connue du Prince de Motordu, étudié par les écoliers, acheté dans des centaines d'exemplaires par les bibliothécaires, adaptés sous des dizaines de formes... Ce succès ne doit pas nous éloigner de l'importance de ce livre dans la vie d'un enfant. Cet anti-héros qui déformait les mots avant même qu'on parle systématiquement de dyslexie à l'école désacralise la langue, et l'offre en cadeau aux enfants jeunes lecteurs. Eux, qui subissent dictées de mots, leçons de grammaire et récitations de conjugaison détienne enfin une arme de taille : le pouvoir d'en rire !

Joel Martin et Rémi Le Goistre, La vie des mots, l'ami des veaux, Albin Michel, 1994
Sur la même ligne, ce livre initie les plus jeunes à l'art du contrepet. Nul besoin d'être un lecteur aguerri puisque les illustrations traduisent l'essentiel des jeux de mots douteux, mais ce livre continuera de faire pouffer de rire jusqu'au collège. En se plongeant dans "la vie des mots", les enfants apprennent à déblayer les nombreux homophones de la langues françaises. Ça change des longues listes de vocabulaire à recopier !


Jean-Louis Fournier, Manuel impertinent, Payot et Rivages, 2014.

Jean-Louis Fournier, maître de l'humour douteux, vous propose de remplacer le Bescherelle familial avec des exercices de conjugaison (mais aussi d'arithmétique, de ponctuation, de biologie...) un petit peu plus enthousiasmant. Après tout, il est bien plus drôle de conjuguer le verbe "péter" au passé simple que "s'ennuyer" à l'imparfait. Un bouquin qui donnera envie aux ados de rester un peu plus longtemps autour de la table du dîner... et qui vous permettra de réviser l'accord du participe passé discrètement.

Sur le même sujet : 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire