mercredi 25 février 2015

La télé, c'est pas pour les bébés

Selon le psychiatre Serge Tisseron*, il n'y a aucun intérêt pour un enfant de moins de 3 ans d'être mis devant la télé. Le psy dont la parole a été érigée au rang d'évangile en ce qui concerne la consommation d'écrans chez les enfants nous prévient des conséquences : trop de télé et d'écran chez le tout-petit revient à perturber son développement psychomoteur. Tâchons de savoir quels sont les risques et comment s’accommoder de ces recommandations dans la vie de tous les jours.

*Serge Tisseron, 3-6-9-12, apprivoiser les écrans et grandir, Erès, 2013

Quels sont les risques des écrans sur le développement du bébé ? Serge Tisseron insiste sur le fait que les premiers mois de l'enfant sont dévolus à sa découverte de son propre corps puis du monde qui l'entoure. Or, le bébé est un être de sensitivité. Il a besoin de l'expérimentation pour se développer, de tester l'effet de son corps sur le monde, interaction tronquée par l'écran, comme par les jouets électroniques. Plutôt que permettre au petit d'homme d'être acteur de son éveil, les écrans lui imposent la passivité. 

Fervent militant contre la création des chaînes de télévision destinées aux bébé, Serge Tisseron nous avertit également sur notre propre consommation d'images. Une télévision allumée dans un foyer capte l'attention de la famille dans son entier et freine la verbalisation. On peut extrapoler en évoquant l'invasion des smartphones dans notre quotidien (dont les blogueurs sont les premières "victimes"...) : comment limiter l'accès de nos enfants aux écrans si nous sommes nous même constamment pris dans leur faisceau ?

Il serait difficile et dommage de proscrire complètement les écrans. Serge Tisseron insiste sur l'importance de ne pas mettre l'enfant devant un flux incontrôlé d'images. Bien plus que de suivre la classification établie par le CSA, il s'agit de se mettre dans une posture de transmission. Le parent accompagne l'enfant, répond à ses questions, parle des péripéties rencontrées par le héros qui peuvent générer un stress chez le petit télespectateur. 

Il est important de proposer un programme à l'enfant, plutôt que de lui donner des limites qu'il jugera comme arbitraire. "Tu regardes (ou tu joues) pendant 30 minutes" ne correspond à rien pour un petit, surtout si la fin de cette période tombe au milieu d'un épisode ou d'une partie. Inutile de chronométrer, pensez plutôt à donner un sens au moment de visionnage.



Cette dernière recommandation est particulièrement facilitée par l'offre de programmes modernes :
France Télévisions a adapté sa diffusion aux familles modernes. Les enfants peuvent s'abonner à la chaîne Youtube de leur héros favori, regarder des montages de plusieurs épisodes de la même licence d'affilée et surtout regarder des contenus adaptés à leur âge ! En plus c'est complètement gratuit ! 
Les meilleurs programmes : Les ateliers créatifs des petites mains, les programmes de comptines Dokéo TV co-produits avec Nathan, Peanuts (la série adaptée des aventures de Snoopy).
Les moins : Tchoupi, toujours Tchoupi... 

Netflix s'impose rapidement sur le marché audiovisuel français, et la part de ses programmes dédiées à la jeunesse n'y est pas pour rien. Contre un abonnement mensuel à moins de 8 euros, il est possible d'accéder au catalogue de vidéo à la demande en illimité et même de créer un compte "Kids" qui enregistrera les préférences de votre bambin. Le must : l'application est utilisable sur une box internet, un ordinateur, une tablette... partout où on en a besoin !
Les meilleurs programmes : George, le petit curieux (série en 3 saisons et 3 longs métrages d'animation adaptés de la bande-dessinée de Matthew O'Callaghan), Le Chat Potté (série spin-off suivant les péripétie du personnage de Schrek, produite par Netflix), quelques classiques de Disney...
Ce qui pourrait être amélioré : comme pour le catalogue adulte, le fond Netflix en France ne propose pas de programmes de moins de 2 ans. Le classement ne met d'ailleurs pas vraiment en avant les contenus disponibles puisque l'outil de recommandation est un peu faiblard. La plupart du temps on cherche en tapant le titre voulu, trop souvent en vain. Netflix a largement communiqué sur ses accords avec Disney, mais pas la peine de chercher La Reine des Neiges ou même Alice au pays des merveilles !


Pour les tout-petits à partir de 2 ans, Arte Editions a choisi des programmes très doux et plein
d'humour. Beaucoup proviennent des pays de l'Est et leur graphisme tranche avec le trait de l'animation occidentale. Mini-séries ou longs métrages, vos enfants seront forcément séduits ! 
Les meilleurs programmes : Laban, La boutique des pandas, et La petite taupe bien sûr ! 
Les moins : tellement méconnu... 

Pour aller plus loin sur le web : 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire