jeudi 28 janvier 2016

On se fait la belle

L'adolescence n'est-elle pas la période par excellence où l'envie d'aventure se fait ressentir ? Voici deux héroïnes qui ont le culot de sauter le pas et d'expérimenter cet idéal si difficile à atteindre : la liberté.

Yves-Marie Robin, Coeur de brindille, Sarbacane, 2015.
Lolita est née dans une banlieue crasseuse de Lille, de parents trop portés sur la bouteille pour se préoccuper de cette petite "fleur de béton", à la fois sauvage et fragile. Celle qu'on appelle "La Brindille" en raison de sa finesse, a pourtant la force de ceux qui ont toujours du se battre pour survivre, et cette force, elle la doit pour bonne partie à son grand frère Angelo. Malheureusement, Angelo est désormais enfermé aux Baumettes, à l'autre bout de la France, pour un braquage qui a mal tourné... Surtout pour lui. À 15 ans, Lolita n'en peut plus de se retrouver soumise aux humeurs de sa pochtronne de mère. Quand un cirque tsigane s'installe dans la ville, Lolita y voit l'opportunité rêvée de laisser derrière elle la grisaille lilloise et, qui sait ? Peut-être regagner Marseille pour revoir son frère. 
Sur son chemin, Lolita ne cesse de croiser des adultes qui, s'ils essaient de dompter cette jeune pousse dans un premier temps, cèdent rapidement devant cette évocation de la liberté qu'ils ont eux même laissé s'échapper dans leurs vies d'adultes. 
On se prend d'affection pour ce personnage fougueux et combatif qui balance sa soif de vivre à la figure des adultes qui l'entourent. Néanmoins, le style est parfois un peu trop ampoulé pour qu'on se prenne complètement au jeu. Si la gouaille de Lolita est tout à fait à propos, on a du mal à croire aux envolées lyriques de son taulard de frère avec qui elle entretient une correspondance nourrie, chacun rêvant de s'échapper de sa prison. 
Cette lecture reste agréable, ponctuées de rencontres et de personnages hauts en couleur et attachants. 

Adi Alsaid, Partir, laisse, se trouver, Hachette romans, 2015.
Qui est cette jeune fille qui traverse les Etats-Unis au volant de son cabriolet intégralement écarlate ? À peine Hudson a-t-il le temps de se poser la question que la belle a repris la route, emportant avec elle un petit bout de son cœur. À chaque nouvelle rencontre, Leia va bouleverser la vie de celui ou celle dont elle partagera promptement le chemin : révéler sa voie à celui qui s'est toujours conformé aux désirs de ses parents, retrouver le lien qui éloignait deux sœurs depuis des années, redonner confiance à un jeune homme effacé... Mais quel est le secret de cette petite fée irrésistiblement attirée vers le Nord ? 
On embarque pour ce road trip avec plaisir. À l'instar des jeunes gens qui se trouve sur sa route, le lecteur tombe littéralement sous le charme de l'énigmatique Leia. Elle incarne la liberté de la jeunesse, choisit où elle va, s'autorise de prendre son temps ou même de se tromper de chemin... Une attitude à contre-courant de notre société où tout doit aller plus vite, où les jeunes de 16 ans doivent choisir "leur voie" et penser "débouchés" et "rendement". 
Une belle aventure humaine qui donne envie d'aller à la rencontre des autres, et de mieux se connaître soi-même. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire