jeudi 18 février 2016

Romance, au Théâtre Dunois, une invitation pour imaginer

Au commencement de tout, il y a la maison et l'école. Tous les matins les enfants partent de la maison pour se rendre à l'école. Ca devient le chemin. Et sur le chemin, il y en a des choses qui se greffent. Le pont, la forêt, les gens, l'inconnu, les brigands, la reine, la cabane... Une collection de mots, comme autant d'invitations à imaginer des variantes à ce trajet quotidien entre la maison et l'école et retour. 


Ce spectacle est une adaptation de l'album du même titre créé par Blebolex. Ce faux imagier, par une succession d'images et de mots écrits dans une écriture cursive très scolaire nous embarque dans le déploiement de l'imagination. On met deux mots l'un à côté de l'autre comme "la sorcière" et "la tempête" et voici tout une histoire qui naît. 

photo Albin Michel Jeunesse
La Soupe Compagnie parvient à insuffler le même hommage à la créativité dans ce spectacle qui s'adresse à tous les enfants à partir de 2 ans. A partir du même point de départ et de l'univers graphique de Blebolex, les artistes ne se refusent rien : projections vidéo, marionnettes, bruitages... la profusion des moyens artistiques est à la hauteur de la multitude de variantes possibles à partir des quelques mots de l'imagier. 

Il est difficile de rendre compte du déroulement du spectacle qui dure un peu moins d'une heure : nous n'y suivons pas une histoire linéaire mais nous sommes emporté par le tourbillon de l'imagination dans lequel nous retrouvons toutefois des marqueurs, autant de figures qui éveillent la fiction dans les têtes des encore-petits qui composent un public captivé. 


Romance est une ode à la magie des mots, qui contiennent en eux-mêmes la promesse de merveilleuses histoires. Goûtez le mystère qui émane du mot "la forêt". Où à quel point "la maison" instaure un climat de confiance. Dans l'histoire, la sorcière parvient à lancer des sortilèges et dénature le sens des mots. Elle va jusqu'à instaurer une nuit sans fin. Et sous ce règne de la peur et de l'absence de mots, chacun "reste chez soi". Le message n'est pas plus appuyé que ça, mais les adultes dans la salle entendront l'injonction : parlons, sortons, ne nous terrons pas loin des lieux de la culture sous la domination de la peur.

Le spectacle a été accompagné jusqu'au 14 février par des musiciens mais le sera jusqu'au 26 février avec une bande-son, d'ailleurs très riche. Cette option paraît d'ailleurs peut-être plus adaptée aux spectateurs les plus jeunes qui sont déjà très sollicités par tout ce que les artistes leur donnent à voir. 

Un spectacle inclassable et surprenant, qui changera la perception que vous avez des mots que vous employez, et qui contribuera à ouvrir les frontières de l'imaginaire à vos enfants. 

Pour aller plus loin : 
- Informations pratiques, tarifs et réservations sur le site du Théâtre Dunois.
- Le livre de Blebolex, Romance, a été édité chez Albin Michel Jeunesse en 2013 et a été couronné par une Pépite du Livre OVNI la même année au Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil. 
- Vous pouvez en consultez des extraits sur le blog de l'éditeur, et vous le procurer en librairie à Paris ou non

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire