mercredi 18 janvier 2017

Petites et grandes questions

Pas toujours facile d'aborder les émotions quand on ne sait pas encore bien s'exprimer. Voici une sélection de livres jeunesse propres à développer le langage des petits, partager et libérer leurs sentiments et leur imagination.

Constance Verluca, Julien Hirsinger et Jeanne Boyer, Le Petit Questionneur, l'école des loisirs dans la collection Loulou et Cie, 2016.

"Quel est le métier tu ne veux pas faire plus tard ?" "Qu'est-ce qui te fait rire ?" "Tu préfères Noël ou ton anniversaire ?" "Qu'est-ce qui te fait le plus peur ?" 
En quelques questions finement illustrées par Jeanne Boyer, Julien Hirsinger et Constance Verluca délient les langues des petits. On part de questions en apparence anodine et de dessins presques naïfs, proches de ceux que les enfants eux-mêmes peuvent faire.


Peu à peu les barrières tombent entre le grand et le petit. Aux questions de ce drôle d'album, il n'y a pas de bonne ou mauvaise réponse. Il y a simplement  un moment d'échange, une discussion entre l'adulte et l'enfant où il ne se joue pas de rapport d'autorité. L'adulte pose les questions puisqu'ils les lit, mais il est lui aussi amené à répondre et livrer un peu de ses désirs ou de ses peurs. 

Shinsuke Yoshitake, traduit du japonais par Elisabeth Duval, C'est peut-être une pomme, Kaléidoscope, 2016.

Cette pomme, là, posée sur la table, êtes-vous certain qu'il s'agit bien d'une pomme ? Peut-être est-ce une orange déguisée en pomme ? Peut-être est-ce une petite planète peuplée d'extraterrestres à tête de pomme ? Peut-être que cette pomme éprouve des sentiments ? Ou aurait souhaité être une poire ? 
Dans une digression délirante et à mourir de rire, Shinsuke Yoshitake nous embarque dans les questionnements d'un petit garçon... face à une pomme. 


Ce banal fruit, qui a tout de même révélé la gravité à l'humanité, donne l'occasion à un exercice d'imagination débridée. Pas sûr que les enfants saisissent toutes les références et l'humour parfois absurde de ces 50 nuances d'une pomme, mais ils seront sensibles à l'ouverture d'esprit de cet album hors norme. S'il est possible d'inventer une quarantaine de pages d'aventures passionnantes à partir d'une simple pomme, on peut raconter ce qu'on veut ! 
Un album jubilatoire qui décomplexe l'imagination... et qui changera à jamais votre regard sur les pommes ! A partir de 5 ans. 


Le singe mange tout le régime de banane sans se soucier de demain. La girafe feint de ne pas remarquer le chaton en difficulté sur un arbre. La souris se venge de toutes les misères que lui a fait subir le chat... Mais ce qui nous rend heureux est-il ce qu'on vit seul dans son coin ? 
En quelques questions mises en scène dans des situations proches du quotidien d'un enfant à partir de 3 ans, ce grand album à rabats ouvre la discussion sur la différence entre le plaisir immédiat et égoïste et le bonheur. Partager est frustrant, mais gratifiant. Aider peut être pesant, mais peut aussi procurer une joie intense. A chaque question, nulle réponse n'est donnée, et il convient de ne pas moraliser l'enfant sur ce qu'il préfère, mais au contraire comprendre qu'elles sont ses attentes de la vie. Par exemple, certains préfèrent se sentir protéger que de découvrir le monde, ou aiment s'imaginer autres que ce qu'ils sont... pourquoi les juger quand on peut simplement leur rappeler qu'ils sont aimés tels qu'ils sont. 
Un beau livre aux illustrations plaisantes qui permet d'ébaucher une définition du bonheur avec les petits. 

Pour aller plus loin : 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire