samedi 15 avril 2017

On fait quoi ce week-end ? #Avril - On traîne devant les écrans

Il y a des week-ends où on a envie de rien faire, de traînasser et d'être passif... Bref, de ne surtout pas se mettre à chasser des oeufs ! Remède pour les courageux du canapé : une bonne sélection pour passer le week-end devant les écrans sans culpabiliser.

Aux origines du cinéma



Dans le cadre de la programmation de ciné-concerts "Les enfants du cinéma", la fondation Jérôme Seydoux - Pathé fait redécouvrir le merveilleux film muet de Louis Feuillade Pierrot Pierrette. Véritable succès à sa sortie en salle en 1924, l'histoire de ce frère et sa jeune soeur contraints de mendier en chantant dans la rue pour entretenir leur grand-père vieillissant est un trésor retrouvé signé par un des pionniers du cinéma. Une âme bien-pensante et désolée du sort des petits intervient dans la vie de ces enfants hors du commun dans le but de les confier à un orphelinat, et déclenche ainsi leur fuite et maintes aventures de par les rues. 
La projection sera accompagnée en musique par la classe d'improvisation de Jean-François Zygel. De quoi se replonger dans les années d'enfance du cinéma avec une émotion et une curiosité intacte.

Le samedi 15 avril 14h - à partir de 6 ans
73, avenue des Gobelins, Paris 13.
à partir de 4,50 euros - Réservation en ligne

Attention, jeunes talents



A l'occasion du festival Séries Mania qui se tient du 13 au 23 avril, il est temps de se pencher sur la jeune création en matière d'audiovisuel. Ce week-end, vous pourrez donc découvrir le travail des étudiants de l'école de cinéma la Fémis qui présentent leurs pilotes et s'attaquent avec humour à des sujet comme la politique (Troisième tour de Julien Anscutter), la différence (Extra Terrestre de Xavier Lacaille et Geoffrey Bidaut) et surtout la culture de la médiocrité qui semble être de mise sur les réseaux sociaux et en particulier les plateformes de vidéo (Hashtag de Julie-Anna Grignon).


Puisqu'on parle de jeunesse, n'hésitez pas à vous plonger dans la psyché dérangée du groupe d'ados finlandais internés dans Mental, série créée par Jaani Pösö et Teemu Nikki. Phénomène dans son pays d'origine, la série raconte la rencontre entre 4 jeunes gens... au sein de la salle d'attente d'un hôpital psychiatrique. On y retrouve avec plaisir des éléments de Skins, cette série anglaise à succès en immersion dans une adolescence trash obsédée par le sexe, la drogue et le rock n' roll... à la différence que ce projet a été écrit à partir d'expériences réelles. 
Une comédie noire sur l'adolescence... et peut-être aussi sur la société moderne.

Séries Mania
Pilotes de la Fémis - Dimanche 16 avril à 15h - UGC Les Halles
Coups de coeur séries web et digitales - Dimanche 16 avril à 17h - Forum des Images
Gratuit sur réservation en ligne - à partir de 15 ans

Pépites animées


Animal Olympics, (Yasuji Morata, 1928),

Saviez-vous que le cinéma d'animation japonais avait 100 ans cette année ? Pour fêter l'anniversaire de cette forme de cinéma qui nous a offert quelques bijoux de poésie, le Musée d'art moderne de Tokyo a mis en ligne des dizaines de dessins animés... réalisés entre 1917 et 1941 !
Certains sont de vrais petits joyaux et sont toujours accessibles aux jeunes spectateurs du XXIe siècle, comme Animal Olympics  d'autres plus anciens témoignent de techniques de collage et de stop-motion de nos jours faciles à reproduire et donnent l'occasion d'un petit atelier créatif en famille. Prenez le temps de découvrir ces petites pépites, comme the Monkey King.
Une jolie découverte pour découvrir les origines du cinéma d'animation japonais.

Programmes à découvrir sur le site Japanese Animated Classics
A partir de 3 ans - Gratuit.

Pour aller plus loin : 
Si malgré tout il vous vient l'envie de bouger de votre fauteuil, visitez l'exposition de La Cinémathèque française consacrée au rapport de longue date entre l'enfant et le cinéma. En plus de rencontrer les nombreuses figures de l'enfance qui peuplent les films de catalogue, les enfants pourront découvrir les coulisses de bien de leurs films préférés. On découvre en particulier les secrets de création de Michel Ocelot (Kirikou, Azur et Asmar...) ou de Paul Grimaut (Le roi et l'oiseau).
Ne manquez pas les visites guidées prévues pour les familles qui vous permettront de profiter pleinement des nombreuses références de cette riche exposition thématique.

Mômes et Cie - du 29 mars au 30 juillet.
La Cinémathèque française,
51, rue de Bercy, Paris 12.
A partir de 5,50 euros (tarif enfant) - réservations et renseignements en ligne.
A partir de 5 ans.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire