mercredi 5 septembre 2018

Se souvenir de l'été

On l'aura compris, la rentrée est passée et il nous faut plonger à pieds joints dans l'année scolaire et ses différents impératifs. Et si, à l'occasion d'une lecture du soir, vous vous accordiez un retour en arrière de quelques minutes dans vos souvenirs d'été



Dans son cahier, une petite fille consigne ce qu'elle retiendra de son été. Des images, des moments, des proches ou des repas et beaucoup d'émotions qui échappent aux mots. 
Le petit livre à la couverture rose annonce tout de suite la couleur : on plonge dans un été vitaminé, peuplé de gourmandise, d'animaux et de jeux. La petite héroïne fait le bilan de son été en une énumération à la fois évocatrice (les pieds dans l'eau de la rivière, les couleurs du marché...) et mystérieuse. Le texte de Stéphanie Demasse-Pottier ouvre tous les possibles : par exemple, la petite fille fait mention de 9 amis attablés et Julie Brouant dessine non pas une soirée d'été entre copains mais une dînette entre poupée, elle dénombre 5 petites filles sur une balançoire, mais nous n'avons nulle information sur qui elles sont, leur lien de parenté ou l'occasion pour laquelle elles sont réunies. 


A la fois la petite fille partage ses souvenirs et elle n'en livre que quelques touches impressionnistes dont elle seule connaît la substance (qui est Grégoire ? A qui envoie-t-elle sa carte postale ? etc.). Le lecteur peut ainsi se saisir de ces souvenirs et imaginer les petites histoires auxquels ils font référence. Les illustrations, larges aplats de couleurs, pratiquent ce même art de la suggestion : quand on nous annonce "Ding et Dong, 2 dindons un peu fous", Julie Brouant nous montre une voiture qui arrive près d'une petite maison rose, des silhouettes de personnages dont on devine qu'ils regardent aux premier plan les deux animaux, sans que plus de détails soient nécessaires pour mettre en marche l'imagination : s'agit-il de la maison de la grand-mère de la petite ? Va-t-elle y passer une partie de l'été ? Retrouve-t-elle ce lieu chaque année ? Le lecteur à partir de 3 ans (mais bien après également) répondra lui-même à ces questions à l'aide de sa propre expérience. 
Cet album en apparence tout simple est une jolie invitation à imaginer... et à se souvenir de son propre été !


Une petite fille rentre à peine de vacances que déjà elle se lamente qu'elles soient déjà finies. Avec son petit frère, ils retrouvent quelques grains de sable au fond de leurs chaussures qu'ils décident de planter, dans l'espoir qu'ils fassent revenir l'été. 
L'échange des deux enfants est un concentré des souvenirs de leur été : sorbets citron, châteaux bravant l'océan, siestes sous les parasols... Ils compilent ainsi ce qui leur a autant plus et par-dessus tout les moments de partage et de complicités qui comme de petites "graines de sable" viennent se loger dans leur mémoire pour faire pousser de beaux souvenirs et la promesse de l'été prochain. 


Sans nostalgie mais avec beaucoup d'émotions, Sibylle Delacroix illustre le besoin de permanence des enfants (et aussi de leurs parents) : en se remémorant leur formidable été composé de plaisirs simples, ils passent doucement à autre chose. Les illustrations sont tout simplement adorable : l'ensemble est en noir et blanc hormis les grains de sable et les éléments qui naissent de l'imagination qui envahissent les pages d'un jaune citron lumineux et les quelques touches de bleu de leurs vêtements. 
Un adorable échange entre frère et soeur à lire à partir de 3 ans



Si vous aimez les carnets de voyage ou si vous cherchez l'inspiration pour vos voyages en famille, jetez un oeil sur le travail de la famille qui raconte son tour du monde sur le blog Du Globe au Blog. Certaines des pages de leurs carnets personnels y sont reproduites, il s'agit d'une véritable invitation à garder des souvenirs, mais surtout à voyager en famille !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire